Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

L'atripodanatoclaste - Page 3

  • Se former au web

    Le développement Web est un facteur essentiel quand il s'agit de réussir sur le web. Cependant, à l'heure actuelle, le Web est inondé de sites Web épouvantables, et nous entendons ici non seulement les sites Web avec un mauvais design. Outre l'apparence de votre site Web, la nature conviviale du site est un autre élément important qui garantit son succès, ce qui incite une personne à faire affaire avec vous. Bien qu'il n'y ait pas de pénurie de langages de programmation que vous pouvez utiliser pour le développement web, PHP se démarque des autres technologies web lorsqu'il s'agit de développer un site ou une application web. Aujourd'hui, plus de 21 millions de sites Web utilisent la technologie Web PHP, ce qui illustre clairement la domination de PHP en tant que langage de développement Web. Pour chaque entreprise en ligne, le site Web est l'idéal et en fait la première étape pour entrer en contact avec des clients potentiels. Surtout pour les entreprises en démarrage, il est impératif de se connecter avec un grand nombre de clients cibles et renforcer la fiabilité. Et en créant un site professionnel et attrayant avec le bon ensemble d'applications correspond à la facture! PHP est un framework de développement web populaire qui possède des fonctionnalités avancées et peut être utilisé pour développer n'importe quel type de site web ou d'applications web. Les besoins croissants de développement Web ont créé le besoin de développeurs PHP professionnels, car ils comprennent les complexités impliquées dans le développement web et, en conséquence, aident à fournir des services en phase avec les besoins et les exigences de votre entreprise. Cependant, il est conseillé de recruter PHP Dedicated Developer auprès d'une société de développement offshore. Pourquoi est-ce vrai? En externalisant votre projet de développement à un développeur, vous économisez non seulement votre temps mais aussi votre argent. Une société de développement PHP offshore possède des développeurs PHP expérimentés et expérimentés qui utilisent leurs connaissances et leur expérience pour développer un site Web ou une application Web incroyable qui répond à tous les besoins actuels des clients et des entreprises. Qui plus est, l'externalisation de votre projet de développement PHP est le choix idéal pour les petites et moyennes entreprises - sans compter qu'il économise votre argent que vous auriez pu avoir sur le paiement des taxes en dehors de l'acquisition de services de développement. Offshore PHP Development est un choix rentable où vous devez seulement engager des coûts de développement sur la base du temps et des ressources qui ont été consacrés à la réalisation de votre projet de développement. C'est un fait évident que «le temps c'est de l'argent», et cela vaut particulièrement pour les petites entreprises ou les entreprises en démarrage. Les sociétés de développement offshore PHP sont bien équipées avec toutes les ressources et les compétences essentielles qui leur permettent de réaliser n'importe quel projet dans les délais les plus stricts. Toute entreprise émergente est appelée à croître et à évoluer avec le temps, et elle voudra peut-être personnaliser ses services afin de répondre aux besoins incessants de ses clients ou à leurs besoins commerciaux variés. En externalisant votre projet, vous pouvez laisser tous vos soucis liés à la personnalisation à votre partenaire de développement offshore. Ils s'assureront que votre projet est intégré aux fonctionnalités et fonctionnalités actuelles. De plus, ils s'efforceront de vous fournir les meilleures solutions possibles selon votre vision. Donc, si vous ne voulez pas que des retards ou des interruptions surviennent en travaillant sur votre projet de développement PHP, il est recommandé d'opter pour une entreprise de développement PHP personnalisée réputée. A lire sur le site de la formation SEO à Lille.

  • Vers une nécessaire mutualisation des fonctions support

    Pour la mise en œuvre de leurs actions, les fédérations ou clubs s’inscrivent dans le monde économique. Ils ont ainsi développé des services support nécessaires à leur activité : ressources humaines, communication, finances – gestion… Ces fonctions support nécessitent une appropriation de métiers très différents, le plus souvent éloignés du cœur de métier des fédérations et des clubs. La question de la mutualisation de ces fonctions est posée. Les acteurs de l’ESS peuvent proposer des exemples. Le groupe SOS a créé en 1996 un GIE « Alliance gestion » (groupement d’intérêt économique) afin de répondre à des besoins comptables des structures qui le composent. Cette organisation a très vite fait preuve de sa pertinence en permettant des économies d’échelle. Son périmètre a été élargi aux sujets liés à la comptabilité, aux finances, aux ressources humaines, au juridique et à la communication. Ce mode d’organisation permet la mise en commun de moyens entre plusieurs entités. Il propose un service à ses membres à coût réel (prestations « à l’euro, l’euro »). Sur la base de cet exemple, une réflexion pourrait être engagée par les fédérations, ou en tout ces certaines d’entre elles qui n’ont pas la surface économique suffisante pour assurer toutes ces fonctions en direct, afin de créer une ou plusieurs structures communes mutualisant ces fonctions. Des mises en commun existent déjà : les maisons du sport territoriales, l’agence de voyage partagée par certaines fédérations… sont des exemples à suivre. Il en est de même pour des structures de gestion des emplois avec des groupements d’employeurs ou le recours à la fédération profession sport loisirs. Si le mouvement sportif veut inscrire son activité dans une perspective de développement, il paraît nécessaire et urgent qu’il engage une réflexion sur cette question de la mise en commun de certaines fonctions support afin de libérer de l’énergie et des moyens pour les concentrer sur son cœur d’activité et, par là même, poursuivre sa professionnalisation.

  • ONDAM : des économies à amplifier à partir de 2018 compte tenu des risques pesant sur la dépense

    La progression de l’ONDAM de +2 % en 2018 et sur les années suivantes prévue par la trajectoire pluriannuelle associée à la loi de financement pour 2017 nécessite la mise en œuvre de mesures d’économie plus élevées, de l’ordre de 500 M€, que celles retenues pour l’ONDAM 2017 (soit 3,4 Md€, hors mesures de périmètre présentées en mesures d’économies). Dans ce contexte, l’enjeu de clarté et de transparence de l’ONDAM devrait conduire à modifier la présentation des économies dans le cadre des projets de loi de financement de la sécurité sociale. L’annexe au projet de loi de financement annuel relative à l’ONDAM devrait ainsi distinguer clairement les économies stricto sensu, c’est-à-dire les mesures permettant de réduire effectivement la dépense exécutée, ou de limiter la progression de son tendanciel, des autres mesures, généralement non reconductibles, qui participent à la construction de l’objectif annuel. Ces dernières engendrent en effet une fragilité d’exécution de l’ONDAM à moyen terme, en différant la recherche d’économies réelles et en majorant l’effort à effectuer ultérieurement pour les mettre en œuvre. Le second enjeu, prioritaire, est d’amplifier et de réaliser effectivement les économies prévisionnelles associées à la définition de l’ONDAM, en renforçant les dispositifs de pilotage infra-annuels et en étendant et en diversifiant les mécanismes de mise en réserve de dépenses au sous-objectif relatif aux soins de ville. La faiblesse des mécanismes conventionnels, soulignée par la Cour à plusieurs reprises, ne peut faire reposer sur eux une maîtrise efficace de la dépense, comme l’atteste année après année les résultats décevants de la maîtrise médicalisée des dépenses. Il appartient à la loi de définir les objectifs et les mécanismes nécessaires. Bien que l’ONDAM 2017, compte tenu de ses biais de construction et de présentation, recouvre une progression réelle des dépenses (+2,4 %) sensiblement supérieure à celle affichée, pourtant rehaussée (à +2,1 %) par rapport aux années précédentes, l’absence de rebasage des dépenses de soins de ville fait peser un risque sur son exécution en 2017, malgré les dépenses mises en réserve en début d’année. Par ailleurs, des dépenses supplémentaires importantes vont fortement peser sur la construction et l’exécution de l’ONDAM 2018, aussi bien en matière de soins de ville que dans le domaine hospitalier et auront un effet qui se reportera sur les années suivantes. Le déficit persistant de l’assurance maladie qui constitue désormais l’essentiel de celui du régime général et du FSV, n’autorise aucun relâchement de la maîtrise de la dépense. Il exige au contraire des efforts redoublés de réorganisation du système de soins pour dégager les marges considérables d’économies qu’il recèle, mais aussi des dispositifs simples et robustes à même d’enrayer rapidement des dynamiques de dépenses excessives dès qu’elles sont décelées.